Picardie for Ever au conseil général de l’Oise

pfe ressort de vos écran sur des supports qui vous étonneront

PFE ressort de vos écran sur des supports qui vous étonneront

Après, Les photographies vinyles tendues sur des châssis pleins en format 80 cmx 50 imprimés sur les chants; PFE revient aux racines .

Une rencontre, Stéphanie Lenne et la maison du conseil général de Compiègne nous ouvre ses portes…. PFE vous propose des Totems imprimés , des planches photographique ,des photos de bois sur bois sur table basse ou haute.

Un lien se crée entre la photographie et l’ébénisterie.Le fil du bois redessine le ciel et le fil de l’eau immerge le bois , la forêt réapparait sur l’arbre, en son cœur ,en ces racines, en son bout  .

 

 

 

L’exposition du meilleur de la crème du vachement bien de Picardie For Ever

photo(11) photo(1) photo(3) photo(4) photo(6) photo(7)2013-03-20 20.38.24 photo(2) photo(9)Affichette Texte

Sur de multiples supports élaborés par un collectif d’artisans, vous retrouverez  nos plus beaux clichés Picards.

Affichette Photo

C’est la première fois que PFE sort de l’écran.Un repas avec deux amis Stéphane Holzer,graphiste imprimeur et Jérôme Boisset, restaurateur et l’aventure commence.

Depuis un an, je publie une photo quotidienne ou presque des divers chemins que je parcours :

Promenade, pêche, cueillette, mais aussi travail shoping etc..

Un seul objectif mais toujours encré à mon boitier, mon territoire. Les champs de ce plat pays qui par leurs scions  font découvrir son relief de courbe et de point de fuite infini sans nul  frontière. Une touffe noire  accroche ton regard à quelque kilomètre un vieux mal solitaire ,loin de sa compagnie, au bruit de ton moteur s’y réfugie.

Je décide de figer l’instant et choppe mon appareil mais le fugitif dévie du rang d’oignon et file en couchant  le blé  vers une masse bien plus ténébreuse, la foret .

La période est au brame il faut s’y hasarder.Hardiment je sors de mon véhicule mais déjà une goutte puis deux arrosent mon simple appareil .

j’opte pour un gite et un couvert sur cette route présagée mais jamais pratiquée j’aperçois  les tours rondes et le donjon carré du château de Pierre-fonds. J’ai quitté la ligne de pluie mais le château s’envole dans un nuage détouré de lumière  .Le moteur vrombit  pour capter l’instant ou les pics du château réapparaitront .Un nid de poule me ramène à une conduite moins sportive . Un cri râleur une  silhouette les reins courbées aux mauvaise endroit brandit sa canne : Boudiou Fouteux de brin !