Exposition PFE Pierrefonds

Œuvres exposées dans la salle du Donjon du Château de Pierrefonds

Aurélien Garcia Photographe

CHARLOTTE FOUCAULT Artiste dessinatrice

MAYA REICH Peintre verrier

NICOLAS VONKRISSEN Plasiticien

PHILIPPE ALLIEL Peintre

En fond, du bleu comme le cosmos, recouvre le noir d’origine de la toile. S’y détachent en arrière plan les tours du château de Pierrefonds, leurs crénelages, le chemin de ronde ponctué de créneaux et de meurtrières. A cette foule monumentale presque écrasante font écho l’envol et la légèreté. L’envol d’un ange ailé. Au départ Philippe Alliel avait songé représenter un alien (Alliel -Alien ?), finalement ce fut un ange. Si l’ange Lucifer porte la lumière, cet ange ci est porteur d’amour. De Love. Love écrit de haut en bas, dans un rectangle long et étroit semblable à une des meurtrières du château. Love en anglais, désormais langage universel compris du plus grand nombre. Love parce que les personnes ayant combattu en 14- 18 ont accompli un acte d’amour. A leurs coeurs défendant certes. N’empêche, ils l’ont fait. 

Le champ de force libéré par l’ange ailé est matérialisé par des cercles concentriques blancs. A leur périphérie, deux chaos de couleurs sphériques figurent des noeuds d’énergie. C’est l’instinct qui parle, la couleur qui explose, la vie qui palpite, l’espoir qui ne demande qu’à jaillir. Toujours

Philippe Alliel : HOPE